5 grands mythes alimentaires

Parlons peu, parlons bien. Je voudrais vous amener à changer votre regard sur 5 grands mythes alimentaires (plus ou moins grands). Avec les nombreuses études portant sur la nutrition qui sont publiées chaque année, notre vision et compréhension de la nourriture évoluent constamment et nous amènent à voir les choses d’une façon différente. Faisons le point sur certains mythes.

calories 300x184 5 grands mythes alimentaires

  • Une calorie c’est une calorie

Faux. Cela fait des années qu’on nous répète que pour se maintenir à un poids stable il est indispensable de respecter un certain nombre de calories par jour. On retrouve même le nombre de calories et la valeur énergétique des aliments que nous achetons sur la majorité des emballages.

valeurs nutrition Nutella 300x225 5 grands mythes alimentaires

Cependant, cette information serait à prendre avec du recul. Le nombre de calories ne serait apparemment pas égalitaire selon les aliments. Par exemple, le nombre de calories dépensées pour digérer un sandwich à base de farine complète serait plus élevé qu’avec du pain blanc. Le son utilisé pour la farine blanche est déjà débarrassé de son enveloppe, ce qui demande moins d’énergie à notre corps pour le digérer.

  • Seule la nourriture est responsable de la prise de poids

Faux encore. Les produits et substances chimiques auraient eux aussi un effet non négligeable. A ce propos, parlons justement du Bisphénol-A. Il existe de nombreuses recherches qui ont démontré le rôle de cette substance dans la prise de poids car elle agit directement sur les cellules graisseuses. Alors comment faire sachant qu’elle est présente dans les boites de converse ou dans les barquettes en plastique dur ? Preuve de son méfait sur la prise de poids, l’American Medical Association avait justement publiée une étude à ce sujet en 2008 qui montrait que les personnes obèses avaient un taux de Bisphénol-A dans les urines de 30 à 77% supérieur aux autres individus.

  • Notre corps n’est pas fait pour perdre du poids sur le long terme

Vrai. La reprise de poids à la suite d’un régime, vous connaissez ? Bonne nouvelle si je puis dire, le problème ne viendrait pas seulement de votre volonté à maintenir un poids stable, mais plutôt à un problème d’hormones. Philippe Dibortoli, nutritionniste, explique «Le corps a un souci constant d’équilibre. Quand vous faites quelque chose qui perturbe cet équilibre, votre corps essaie de vous dire de manger plus en modifiant la production d’hormones de la faim».

  • Toutes les graisses sont mauvaises

Faux. Enlever les graisses de son alimentation ne revient pas à enlever ce qui fait grossir. Et oui ! Ce qu’il faut, c’est privilégier les bonnes graisses, c’est-à-dire les matières grasses insaturées, qu’on retrouve dans l’huile d’olive, de pépins de raisins ainsi que dans les poissons et les oléagineux (tels que les noix ou les noisettes). Ces dernières favoriseraient la baisse du mauvais cholestérol, à contrario des matières grasses saturées.

  • Le sucre fait grossir

Vrai. Pas vraiment de surprises pour ce dernier mythe. Le sucre agirait tant sur les problèmes de poids que sur le diabète, l’hypertension artérielle, le syndrome métabolique ou les maladies cardiaques. Rien de positif en résumé, et cela est valable aussi bien pour le sucre blanc que le miel par exemple. « C’est un problème, quand on sait que 75 % des aliments que l’on achète en supermarché contiennent déjà des sucres ajoutés » nous précise le nutritionniste Philippe Dibortoli. La meilleure chose à faire serait encore de ne pas rajouter du sucre dans les aliments qui en contiennent déjà, tout en tentant de limiter les boissons sucrées.

De quoi sans cesse remettre en question notre alimentation…

Source : fr.pourelles.yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>